AED et AESH : un mille-feuille de rustines pouvoir d’achat

Publié par

Que vous soyez AED ou AESH, certaines mesures de « revalorisation » annoncées le 12 juin dernier par le ministre de la Fonction publique, Stanislas GUERINI, vous concernent.

Pour le SNALC, il ne s’agit que d’une batterie de mesurettes destinée à limiter la baisse du pouvoir d’achat, donc nettement insuffisante pour être qualifiée de revalorisation salariale.

Pour le SNALC, très loin d’une revalorisation salariale, pourtant ô combien nécessaire compte tenu de vos fonctions et de votre engagement, ce mille-feuille de rustines « pouvoir d’achat » ne permet même pas un rattrapage salarial à la hauteur de l’inflation de ces dernières années.

Lire l’article complet sur SNALC.fr